l’After Sépang ! Après les 8h de SEPANG, l’ensemble du Team est bien rentré à la maison et est en pleine préparation des 24h du Mans.


l’After Sépang ! Après les 8h de SEPANG, l’ensemble du Team est bien rentré à la maison et est en pleine préparation des 24h du Mans.
0 Comments

Flashback.
Samedi départ de la course prévue à l’origine à 13h,
malheureusement dû au condition météo la direction
de course décale le départ à 14h30 qui se fera sous Safety
Car. Après 1h de course le drapeau rouge est agité
forçant les pilotes à rentrer au box. Elle sera finalement
relancée en fin de journée après un tour sous Safety Car.
L’endurance de 8h se transforme alors en course de vitesse de
3h30. La #86 passera la ligne d’arrivée en 36ème place au
général et 11ème au classement STT (superstock) sur 51 motos
engagées. Après une course très mouvementé en raison des
conditions météo exécrable, toute l’équipe est bien rentré à la
maison.

8 HOURS OF SEPANG 2019
Inside pitlane days 1 : 8h Sépang
Inside pitlane days 2 : 8h Sépang
Inside pitlane days 3 : 8h Sépang
Inside pitlane days 4 : 8H Sépang
J-1 avant course 8h Sépang avec la yamaha r1
https://youtu.be/cxxWgVQ0g2w
📣Inside pitlane : Jour J #1 warm up
https://youtu.be/sTnaj1LydYc
📣Inside pitlane : Jour J #2 8h of Sépang
Instant pitlane “8h of Sépang : résumé du Team manager”
Flashback to the race : 8h of Sépang

About Pitlane

Categories:

Related Posts

24 heures de Spa : la confirmation sur un tracé inédit
Samedi 4 et dimanche 5 juin, Pitlane Endurance sera en Belgique pour courir les 24
Compte rendu des Essais « pré – Mans 2021 »
Je voudrais revenir en quelques mots sur nos Pré-Mans 2021. Pour celles et ceux qui
12H of Estoril
Le circuit Estoril proche de Lisbonne au Portugal nous accueille depuis mardi pour participer à
PITLANE EN MALAISIE
PITLANE ENDURANCE EN MALAISIE POUR LES CHAMPIONNATS DU MONDE D'ENDURANCE
24 heures de Spa : la Yamaha PitLane 6e de sa catégorie dans des conditions dantesques
Intro : Dire que les 24 heures moto de Spa ont été délicates est un
24h Spa 2022 Journée 1
Le débrief d’Emmanuel Bénéteau, team manager, après la première journée de test : « C’était une
Easysoftonic